Biotope / climat

Situé au cœur du Parc Naturel Régional des Baronnies Provençales, le village d’Eourres jouit à la fois des influences méditerranéenne (sur les versants adrets) et alpine (sur les versants ubacs).
On y trouve un biotope très riche et varié: forêts de fayards (hêtres), de chênes et de pins noirs et sylvestres (indigène), églantiers, prunelliers, buis, amélanchiers et quelques ifs remarquables, lavande et thym sauvages…

Sa situation à l’écart des axes routiers et touristiques et l’absence de pesticides depuis plus de trente ans sont une bénédiction pour la faune: les espèces d’oiseaux (circaète notamment) et de papillons sont nombreuses ; on y croise chevreuils, renards, lièvres, blaireaux, sangliers et même des chamois. Certains ont aperçu le loup…

L’ensoleillement y est généreux et le ciel généralement limpide. L’altitude de 1000 m maintient un peu de fraîcheur les soirs d’été. L’hiver y est froid et lumineux, le printemps assez tardif, l’été chaud et sec et l’automne rayonne de ses feuillages colorés. Les orages peuvent y être impressionnants. Il peut neiger d’octobre à avril, mais il est rare que la neige tienne plus de quelques jours sur l’adret et le soleil revient vite dès que la neige est tombée.

Le choix des habitants d’éteindre l’éclairage public à partir de 23h (24h l’été), pour respecter la faune nocturne, lui vaut le titre de « village étoilé »

Le village compte de nombreux ruisseaux et est alimenté en eau potable par trois sources qui ne tarissent jamais.